Le Paraclet 80440 Cottenchy
0322353020
cfppa.amiens@educagri.fr

Les rencontres du CASDAR Hauts-de-France

Dans le cadre de leur Projet d’Initiative et de Communication, Clément Krantz, Victor Guérin, Eliott Manka et Victor Harant, apprentis en 2e année de BTSA APV, organisent une journée d’information et d’échanges autour des différents projets CASDAR mis en place dans 5 établissements agricoles des Hauts-de-France.

Cet événement qui aura lieu mardi 30 novembre 2021 de 10h à 15h au Paraclet, réunira les étudiants des 5 lycées agricoles concernés par le CASDAR (Crézancy, Radinghem, Lomme, Vervins et Le Paraclet), afin qu’ils présentent à tour de rôle la plateforme de couverts végétaux mise en place dans leur établissement.

De 10 h à 13 h : présentation des plateformes CASDAR de chaque établissement, suivie de l’intervention de Monsieur Hervé Fournie sur les couverts végétaux implantés sur son exploitation.
De 14 h à 15 h : observation de la plateforme CASDAR du Paraclet.

Le projet, en partenariat cette année avec La Ferme Pilote du groupe CARRE a abouti à l’implantation d’une vitrine variétale.

Cette vitrine variétale composée de plusieurs mélanges de couverts a été semée à deux dates différentes.
Elle
sera également présentée lors de la journée du mercredi 10 novembre par un autre groupe de quatre étudiants en deuxième année de BTSA APV au CFPPA Le Paraclet.
Ce partenariat permet aussi de renforcer les échanges et de resserrer les liens entre les apprenants, l’exploitation agricole du lycée et les intervenants du groupe CARRE.

Suite aux souhaits du directeur de l’exploitation, les apprentis en BTSA APV (Agronomie Productions Végétales) ont pu proposer des mélanges de couverts qui leur semblaient être les plus adaptés à la parcelle, par rapport au précédent et à la culture suivante.

Les étudiants à l’initiative de cette journée estiment qu’il est important d’aborder et d’étudier les différents projets CASDAR pour appréhender un plus large panel de pratiques agronomiques sur le territoire. C’est aussi pour eux l’occasion de faire découvrir le projet à un public de futurs agriculteurs, d’échanger et de débattre pour parfaire leurs connaissances techniques en la matière.

Retour sur les années CASDAR au Paraclet

Débuté en septembre 2019, le projet CASDAR RéCouVé entame sa troisième année au lycée agricole du Paraclet ainsi que sur les quatre autres établissements des Hauts-de-France concernés (Crézancy, Radinghem, Lomme, Thiérache).

L’objectif de ce projet est de fournir des références technico-économiques sur la gestion des couverts végétaux.

Sur la plateforme du Paraclet, le CASDAR reprend 30 ha engagés en semis direct. Sur cette plateforme, un dispositif de cinq bandes de 1000m² sont implantées afin d’étudier cinq modalités de destruction de couverts :
– le broyeur
– le rouleau faca
– le gel
– le beloukha
– le glyphosate

Les deux premières années du lancement du projet CASDAR, les modèles mis en œuvre étaient bien différents :

La première année, implantation d’une interculture courte avant un pois protéagineux de printemps, puis l’année suivante une interculture longue a été mise en place, elle était composée d’un mélange de 9 espèces.

Cependant, suite à un problème de phytotoxicité (sulfo sur blé), le couvert n’a pas germé et par la suite les germes se sont dégradés, ce qui a entraîné la mort des plantes du couvert.

Par la suite, il a été relayé par un seigle forestier, avant un maïs grain.

Au cours de la deuxième année, l’implantation de l’interculture fut compliquée à cause des conditions climatiques défavorables (manque d’eau).
Les modalités de destruction mise en place permettent d’étudier différents indicateurs :

– le temps de travail
– la dépendance au glyphosate
– la marge brute de la culture en fonction des modalités de destruction

La présence de la plateforme CASDAR sur l’exploitation du Paraclet est un support pédagogique intéressant pour l’ensemble des apprenants en formation sur le site :

– suivi de la dynamique de croissance des couverts
– efficacité des modalités de destruction des couverts
– travaux pratiques (implantation des couverts avec des techniques innovantes & mise en place de bougies poreuses).